Historique

A Ainay-le-Château dans l'Allier, depuis plus d'un siècle, des familles accueillent de génération en génération des patients chez eux. A l'origine, il s'agissait de "mettre au vert" les patients des hôpitaux psychiatriques parisien. Aujourd'hui, environ 400 malades sont hébergés par des familles sous le contrôle du Centre Hospitalier Spécialisé.

 

De la Colonie Familiale à l’Accueil Familial Thérapeutique...........................................................

En 1892, le Docteur Auguste MARIE est nommé Directeur de la première colonie familiale à Dun-sur-Auron (Allier). Ainay-le-Château, annexe de Dun depuis 1898 devient autonome en 1900 sous la direction du Docteur Wolf. Une infirmerie de sept lits est installée. Devant l’exiguïté des locaux, le Préfet de la Seine en 1901 décide d’une nouvelle implantation. L’ancienne manufacture de porcelaine est achetée. En 1904, 261 placements sont répartis dans six communes dont deux équipées de petites infirmeries. Dès 1933, le problème de l’occupation des pensionnaires est évoqué par le Docteur Vié, médecin directeur. Ce problème sera source de nombreuses polémiques durant des décennies. En 1939, on dénombre 885 patients et les nourriciers sont au nombre de 481. Les travaux de la nouvelle infirmerie commencent. Elle ne sera définitivement opérationnelle qu’en 1953.

 

 

L’établissement fêta son cinquantenaire le 6 juin 1950 en présence du Ministre de l’époque. A cette occasion, on inaugurera de nouveaux services : l’imprimerie, l’atelier de reliure, la cordonnerie, la bibliothèque ainsi qu’un cabinet dentaire.

Au cours des années 50, les neuroleptiques et les psychotropes font leur apparition. En 1964, on dénombre un peu moins de 1 200 malades. Ils sont répartis dans environ 600 placements dans dix communes autour d’Ainay-le-Château. Les années 70 verront la construction de nouveaux bâtiments : unités de soins, logement du personnel, premier atelier d’ergothérapie, château d’eau…En 1973, l’établissement devient Centre Psychothérapique Interdépartemental. En 1987, il s’inscrit dans la politique de secteur et prend l’appellation de Centre Hospitalier Spécialisé. De 1989 à 1991, le statut des familles d’accueil évolue vers un métier d’Accueillant Familial Thérapeutique. En 1995, les travaux du Centre de Vie s’achèvent. En 1998, un pavillon de Long Séjour (USLD) comportant 40 lits est ouvert.